L'hostellerie  WALDO's 

Nos autres services:

              Taxi animalier (avec ou sans vous)     

      Promenades et visites à domicile

Boutique cadeaux

L'hostellerie des Waldo's

accueille vos compagnons

toute l'année. 

Un simple appel téléphonique pour convenir d'un rendez-vous, pour visiter, pour déposer votre compagnon en notre pension.
Que le séjour soit prévu de longue date, que le départ soit impromptu, nous nous ferons un plaisir de vous relayer auprès de votre compagnon. 
Vos compagnons sont reçus au sein de notre maison, dans une pièce d'habitation spécifiquement aménagée pour eux. Ils sont vos animaux de compagnie, nous les traitons avec les égards auxquels vous les avez habitués, en toute convivialité sans négliger l'hygiène et la sécurité.
Vos chats n'ont aucun accès à l'extérieur.

à lire: la journée type de votre chat chez nous

à lire:la journée type de votre chien chez nous

Qui est Agathe des Waldo's :

M’occuper de vos compagnons est mon seul métier. Je l'ai choisi parce que j'aime les animaux et souhaite leur rendre service, ainsi qu'à leurs maîtres. Je le pratique avec tout ce sérieux qui anime les gens qui aiment leur métier, qui le font par vocation, en connaissant leur travail par coeur et du bout des doigts. Ce n'est ni un passe temps, ni un hobby, ni un appoint. Vous rendre service en prenant soin de vos animaux me permet de gagner ma vie, pour continuer à pouvoir offrir ces services tout en pratiquant une profession qui me plait.

Depuis ma plus tendre enfance je me sens proche et concernée  par la nature et les animaux.

Me connaître plus en détail : en bas de page.

Les obligations légales

Toute personne proposant des services aux animaux doit avoir fait la preuve de ses capacités. Chaque animal, chaque espèce a ses besoins et particularités. On ne s’occupe pas d’un chien comme d’un chat, ni comme d’un lapin ou d’un furet. Que ce soit en alimentation, en couchage, en jeux et en volume vital, ils sont tous différents. Les interactions entre chacun de ces animaux et les humains doivent respecter leur nature et leurs besoins psychologiques. Les maladies et les parasites sont aussi différents, voire d’une gravité variable selon qu’ils infestent une espèce ou une autre. Les modes de transmission sont à connaître pour mettre en œuvre ce qu’il faut pour les éviter (prophylaxie).

J’ai ainsi passé et obtenu mon certificat de capacités relatif aux animaux de compagnie dès que ce diplôme a vu le jour. J’ai fait partie de la première session c’est pourquoi le n° qui m’a été attribué est le 39.

Un certificat de capacités ne suffit cependant pas à valider les capacités réelles et complètes d'une personne. Connaître des données noir sur blanc est largement insuffisant pour offrir des services dignes, fiables et complets à un animal. Tous les chats, tous les chiens, chaque individu a ses caractéristiques dues à son milieu familial et à son mode de vie. Repérer le caractère de chaque vacancier est primordial pour lui offrir, à lui précisément, un accueil d'excellente qualité.  Mon enfance avec des animaux, mon intérêt envers eux, mes 25 ans d'expérience, ma passion sont autant de gages de réussite pour vos compagnons.

Tout acte rétribué est soumis à fiscalité. Mon entreprise est enregistrée à la Chambre d’Agriculture du Bas-Rhin, ma comptabilité est confiée à un cabinet d’experts comptables. Sur toute rétribution je suis imposée et reverse la TVA au service des Impôts.

Ayant le statut d’agriculteur, je suis affiliée à la Mutualité Sociale Agricole où je cotise pour la maladie, la famille, et à la Caisse des Accidents du Travail des Agriculteurs.

Quant à l’aspect « vivant » il est régi par la Direction des Services Vétérinaires, en liaison avec la Préfecture. Mon établissement est enregistré à Strasbourg. C'est la DDPP (anciennement DSV) qui visite les pensions, les élevages et autres établissements qui accueillent des animaux à titre professionnel. 

A titre d'information, plus de 60% de la rétribution d’un acte est destinée aux impôts, cotisations obligatoires, frais de matériel et de locaux, nourriture, produits d’hygiène, déplacements...  moins de 40%  sont mon salaire. N'oubliez pas qu'un salarié coûte à son employeur plus de double de son salaire, l'employeur versant l'équivalent du salaire, voire plus, à diverses caisses obligatoires, sans compter les frais d'électricité, de chauffage, d'entretien des locaux, de loyer, de fournitures etc... Étant établie à mon compte, c'est moi qui paye les locaux, le matériel et les cotisations, taxes et impôts divers à partir des rémunérations versées par mes clients.

Mes engagements :

 L'Hostellerie:
Deux facteurs rentrent en compte: la qualité offerte à vos compagnons et la juste rétribution de mon travail. Préférant travailler correctement et en adéquation avec ma philosophie et la vôtre, j'accueille au maximum 8 chats ou chats-milles, je fixe alors les prix de journée de manière à être rémunérée pour la qualité du service que je rends et ne pas être confrontée à la mise en faillite et à la fermeture de mon hostellerie. L'alternative consistant à pratiquer un tarif journalier moins élevé me contraindrait à accueillir beaucoup plus d’animaux. Tout le monde y perdrait : je serais submergée de travail, je ne pourrais pas passer suffisamment de temps avec chaque vacancier que j’accueille. Ce n'est pas ainsi que je conçois mon travail. Et vous non plus, par respect et amour pour votre compagnon. 
C’est pourquoi je limite délibérément le nombre d’animaux que j’accueille. C'est dans le même esprit que la pension est installée dans notre maison. Il ne me plairait pas de loger vos compagnons hors de la maison, au fond du jardin, loin de nous. 
Contrairement aux assistantes maternelles et aux animateurs de groupes de jeunes, la loi n'impose aucun nombre maximal d'animaux reçus en pension. Chaque établissement, s'il en a les structures matérielles, peut accueillir de 1 à xx animaux. Le législateur ne s'est pas encore penché sur le fait que tout humain a ses limites et ne peut s'occuper de plus d'un certain nombre d'animaux à la fois. C'est au client de choisir à qui il confiera son compagnon, soit le déposer dans des établissements très peuplés, moins chers à première vue mais très chers relativement au service rendu, soit le confier à des gens qui, comme moi, se limitent volontairement à un nombre vous assurant une réelle présence auprès de votre compagnon.

Ce faisant, le service que je dispense est à la hauteur de l’investissement financier consenti par les propriétaires. Il est clair et facilement calculable qu'une pension accueillant plus de 8
pensionnaires ne pourra fournir la même attention et distribution de câlins. Je me suis engagée envers mes clients et leurs compagnons pour leur offrir cette qualité de présence, au-delà de la simple notion de service. C’est sur la base de cet engagement que ma clientèle m’a choisie. C’est pour ma fiabilité qu’elle me reste fidèle. 

Les promenades, visites à votre domicile:
Elles sont généralement localisées à Andlau et environs. De sorte que les gens qui me confient les clés de leur maison, me connaissent aussi parce que nous nous croisons dans notre village ou alentours.
Je n'accepte des visites au domicile qu'après consultation de mon emploi du temps. Je me dois d'être disponible pour chaque animal (ou groupe) visité, quel que soit le problème qui lui arrive. Si une intervention avec déplacement vers le vétérinaire est nécessaire, ça prendra un certain temps. Il ne faut pas que mes autres visites en pâtissent, c'est pourquoi, sauf exception, je limite mes visites à Andlau et ses environs. Lorsque j'accepte des visites sur Strasbourg, Sélestat, je calcule une marge de manoeuvre pour avoir le temps de faire tout ce qui pourrait être nécessaire.

Les déplacements en voiture:
Forte de mon expérience en la matière, je vous offre de faire voyager votre compagnon dans le confort auquel il est habitué: dans notre véhicule familial, sur la banquette arrière, avec harnais de sécurité. Pendant le trajet, si vous ne l'accompagnez pas, je peux ainsi l'observer, lui adresser des clins d'oeil et des paroles réconfortantes, si besoin est. 
Si le déplacement est motivé pour une maladie, selon le cas et la sécurité, j'entourerai votre compagnon des accessoires nécessaires. Alèse, serviettes absorbantes, ou boite de transport. Un contact avec votre vétérinaire ou celui des urgences sera établi avant le transport afin d'établir un pré diagnostic et un transport optimal. 

 
Agathe des Waldo’s, plus en détails

Je suis née et j’ai grandi entourée de divers animaux : chiens, chats, cobayes, tortues, hamsters, oiseaux. J’ai tissé des liens très forts avec tous, quelle que soit leur espèce, mon âge. Ils m’ont appris à les comprendre, à les respecter. En emménageant à la campagne, j’ai pu réaliser un de mes rêves de petite fille : vivre avec des chevaux (en savoir plus : ici  )

Mon attachement le plus fort fut celui avec les chats. Non seulement je pouvais dormir avec eux, mais en plus, il y avait dans leur personnalité une dose de liberté et de choix qui me correspondait fortement. On n’obtient d’un chat que ce qu’il a envie de faire, et ce, souvent uniquement pour vous faire plaisir, si tant est que vous respectiez vous-même leurs besoins et demandes. Ma chatte, Misette, m’a accompagnée de mes 4 ans au bac. Elle a souvent été mère. Elle et ses bébés m’ont enseigné la patience, la tolérance, la douceur. J’ai vu grandir et évoluer ses chatons. Au fil des années j’ai remarqué les capacités d’apprentissage et de respect de ces minuscules boules de poil. J’ai toujours eu envie de vivre avec des chats. Sensible et très perméable à leur mode de vie, c’est tout naturellement que l’un de mes autres rêves de petite fille a pu être heureusement exaucé : lorsque j’ai fondé ma chatterie, Waldo’s Sweet Lullaby, c’était pour vivre au sein d’une famille chat-leureuse et unie, avec les papas, les mamans, leurs bébés et les familles qui les accueilleraient (en savoir plus : waldo.fr)

Les chiens et autres animaux ne sont pas en reste. Mes facultés d’adaptation et de compréhension m’ont permis de toujours me sentir bien en leur compagnie, d’être très rapidement acceptée par eux. Avec certain, l’attachement fut tel qu’aujourd’hui encore, depuis longtemps disparus, vaincus par l’âge, ils me manquent.

J’ai passé un bac littéraire, obtenu avec mention.

J’ai réussi le concours d’entrée pour une administration et j’y ai travaillé 4 ans, d’abord dans un service administratif, puis, ayant été la meilleure à un concours interne, j’ai pu travailler à un poste informatique. Comme quoi, la logique nécessaire pour ce poste n’est pas antinomique avec la fibre artistique de mon bac littéraire. Ce fut une période peu propice à mon évolution personnelle, malgré ces réussites professionnelles. J’ai fini par démissionner et acheter une boutique de fleuriste.

Ce fut un des premiers tournants de ma vie. A l’arrière de cette boutique, il y avait mon logement. C’est là que j’ai accueilli mon premier Somali : Waldo. Acheté sur un coup de cœur foudroyant devant une vitrine. Waldo a partagé 2 ans de ma vie et est malheureusement mort suite à une maladie virale. (en savoir plus : ici )

Waldo m’a ouvert la route du chat de race Somali. Dans mon magasin de fleurs, j’ouvrais un rayon destiné aux animaux. Je débutais mon programme d’élevage et accueillis mes premiers chats. Je créai mon service de visite à domicile pour relayer mes clients auprès de leurs animaux et de leurs plantes vertes. Ce fut une période très enthousiasmante.

Lorsqu’à mon tour j’allais devenir maman, avec le père de mes enfants, nous avons décidé que je vendrai le magasin pour m’occuper de nos enfants. Je n’avais pas envie de les élever dans l’arrière boutique, ni de confier leurs premières années à des nourrices. Mes chats ont donc creusé le nid de Julie et Jérémie, qui eux même ont pu apprendre et de leurs parents et de leurs compagnons félins. Une fois mes enfants à l’école maternelle, j’ai eu envie de me remettre à travailler. Après un bilan de compétences et un autre concours réussi, j’ai intégré une formation nationale de programmeur en informatique. Diplôme obtenu avec succès. J’ai travaillé un an dans l’informatique, mais n’y trouvais pas satisfaction.

Je me suis remise en question et toute la famille a volontiers suivi mon idée : nous nous sommes installés à la campagne, dans une maison dotée d’un grand espace vert attenant. C’est là qu’ont vécu nos chevaux, directement sous nos fenêtres,et  que nous avons accueilli nos bouviers bernois, puis nos cavaliers King Charles. Tout allait presque pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Séparée de mon époux, je décidai de reprendre mes activités liées aux animaux de compagnie. Forte de mon expérience de visites à domiciles, pour répondre à des demandes spécifiques d’accueil, pour rester à la maison avec mes enfants, je commençais par mettre en place un hébergement pour chats et chiens de petite taille.

Mon emménagement en plein cœur d’Andlau et la configuration de la maison me le permettant, je continue à assurer le relais auprès des propriétaires d’animaux de compagnie.

Découvrir notre vie de famille en photos : ici et .

Nous joindre.

Vous pouvez établir un premier contact par mail : contact@waldo.fr. N'hésitez pas à m'indiquer le motif détaillé de votre demande et les coordonnées téléphoniques auxquelles je pourrai vous rappeler.

Afin d'assurer des renseignements fiables et sur mesure, nous ne transmettons aucun contrat ni tarif par mail sans en avoir parler auparavant. Merci de nous appeler au 06 98 18 93 85.

 N° SIRET 351 595 822 00054
Certificat de Capacité N°67-039

 

visites